Le Monde à travers l'Art
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mistero Buffo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
feannor
Patte de Mille-pattes
avatar

Messages : 192
Masculin Localisation : Stras
Emploi : lycéen
Humeur : Death comes never faster, this is the disaster !

MessageSujet: Mistero Buffo   Mar 23 Avr - 14:19

Samedi soir, rendez-vous devant l’Église des Dominicains pour une représentation de Mistero Buffo, une pièce de Dario Fo. Rien que de savoir que c'est de Dario Fo, je savais déjà que ça allait me plaire, mais passons. J'entre dans l'église, des siège sont disposés dans toutes la nefs sauf devant l'entrée qui est dégagé car là sera la scène. Je reçoit alors une brochure avec le programme, un rapide résumé, et les remerciement: "Merci à Frère Rémy Vallejo pour l'intelligence et la clairvoyance et à Sandro Castiglione et au Théâtre le Maillon pour l'illumination." Ahahah Ils ont bien de l'humour ici je vois, mon pressentiment me disait que j'allais me divertir. Il n'avait pas tort, mais je me précipite pour vous raconter la suite et j'oublis de vous expliquer qu'est-ce qu'est un Mistero Buffo et pourquoi est-ce si symbolique, joué dans une église.
"Un Mistero", "un mystère", est un genre théâtrale en sois composé d'une succession de tableaux animés et dialogués écrits pour un public très large, mettant en œuvre des histoires et des légendes dont l'imagination et la croyance populaire s'étaient nourries. Le thème le plus commun était la Passion du Christ, mais y avaient aussi les différent miracles ainsi que les histoires des Saints.
"Buffo" signifie drôle en italien même si il me semble qu'il y a quelque chose en plus dans le mot italien, une dimension burlesque aussi qu'en pense le Conte N ?
Il Mistero Buffo est donc un ensemble de récit de tradition chrétienne parodié, c'est une version grotesque de scènes bibliques. Les jongleurs, acteurs populaires du Moyen-Age, ne s'attaquaient pas à Dieu mais ils cherchaient à démasquer les fourberies de ceux qui profitaient de la religion et du sacré pour s'enrichir et s’accaparer du pouvoir...
Premier récit: La naissance du Jongleur
Une sorte d'introduction, les trois acteur tour à tour racontent l'histoire du jongleur, un villageois auquel un seigneurs avait tout prix avec l'aide de l'église, rencontre Jésus qui lui dit de délié sa langue, de l’aiguisé et d'aller raconté à tous sa mésaventure en riant, toujours riant et se moquer des Seigneurs, et évêques.
S'ensuit le vrais spectacle avec le premier mystère: Le premier Miracle de l'enfant Jésus
Les acteur vont dans les "coulisses" (le bord de la scène), un se pose devant le publique et déclame une introduction pour expliquer l'histoire, la située mais aussi donner des pistes de réflexion, exemples: le fils du riche contre lequel Jésus s'offense, qui veut toujours plus, qui veut s'amuser plus que les autres, et avoir tout pour lui, c'est pas comme un bourgeois qui accumule sans cesse les richesses sur le dos des autres ? (Oui, Dario Fo a des tendances politiques de Gauche, comme presque chaque homme de culture car la culture est de "gauche"). L'introduction se finit par une phrase, répétée après chaque introduction encore : "Je vous ai trop dit, commençons maintenant !". Et nous voyons Marie et Josef partir en exil à Java (les acteurs en profite pour jouer sur le mot) en Egypte. Une fois "installé là-bas, à table Marie et Josef discute de problème financier, chômage, etc... pendant que le petit Jésus fait des caprices (comme chaque enfant). La mère le gronde et l'envois dehors et se faisant promettre qu'il ne doit pas accomplir de miracle, ça va attiré les romains et dieux ne sera pas content non plus. Jésus sort et veux jouer avec les enfants du village, mais eux refuse, c'est le Palestinien Jésus, l'étranger, un terroriste qui va faire exploser des bombes ! Jésus décide alors de prendre de l'argile faire une colombe et en souflant dessus la faire prendre vie. Les enfant pauvre du village sont directement conquis et accepte Jésus dans leur groupe comme maître de jeu en plus ! Mais le fils du patron n'est pas content, car lui avant était le plus populaire et pouvait décider lui; Facher de ne pas pouvoir lui aussi faire voler des colombes en argile, faire marcher des chats e en argile encore, etc.. Il décide de tous casser. Jésus pleurs, tous ces jouets sont briser, il va se plaindre chez papa , Dieu, et demande à lui de punir le fils du patron. Dieu refuse car il doit être juste, ne pas faire de favoritisme et pas s'occuper des caprices d'un petit garçon, il dit que son fils doit se débrouiller seul, après tout JC est aussi un petit Dieu. Jésus décide alors d'aller voir le fil du patron, et le tue du regard. Arrive Marie toute fâcher de la bêtise de son fils ! Elle le gronde d'avoir fait des "miracles" et l'ordonne de résuciter sur le chant le fil du patron. Jésus est contraint d'obéir, et décide de faire résuciter le riche gosse par un coup de pied dans les fesses comme il en mérite plein. C'est sur ce coup de pied que ce fini la scène.
On est que au début encore, et déjà le spectateurs est appelé à réflechir sur plusieurs questions, l'hospitalité et l'accueil de l'autre, la tolérance, l'immigration, la question Israëlo-palestinniene, avarice des riches bourgeois, etc...
J'ai essayé de retranscrire ici la comicité de la pièce qui fait sourire, le vocabulaire utilisé pour la trame est le même que celui que récite les acteurs.

Deuxième Mystère: La résurrection de Lazare.
Ici ce sont tous ces gens qui essaye à se faire de l'argent à travers la religion ou le sacré. La trame: au cimetière, c'est le jour de la resurection de Lazare, et de nombreux spectateur viennent déjà en avance. Et là, ils sont forcé d'abbord à payer l'entré dans le cimetière, le droit de s'asseoir, le droit d'emprunter une chaise, etc.. etc... Tout cela mêlé au ragot des spectateur, un qui dit avoir entendu tel ou telle chose sur Jésus, l'autre qui part sur des supposition, Lazare étant mort depuis une semaine le corps devait déjà être pourri, va-t-il résucité avec un corps en décomposition ? etc....
Au début toujours une introduction pour comprendre et la fameuse phrase.
La mise en scène, très sobre pendant tout le temps, ici juste des chaises.

Troisième Mystère: Marie vient à savoir
Sur celui-ci je passe, j'ai oublié un peu, et la mémoire est très fragmentaire. Rapidement la trame: Marie va au marché, et vois au loin sur une colline trois hommes avec une croix qui marchent vers le sommet. Des amies à elle cherchent alors de la détourner pour pas qu'elle voit son fils mort.

Quatrième Mystère: La Passion
Jésus est sur la croix, un garde y est proche. Marie arrive, essuie le sang de Jésus et lui supplie de faire un miracle pour se libérer. Jésus refuse. Elle veut alors le faire vivre plus longtemps, Demande au garde de lui donner à boire, à manger, etc... Et le garde et Jésus tentent de la convaincre que c'est une mauvaise idée, la mort est inévitable, le faire vivre plus longtemps servira juste à faire souffrir Jésus plus, c'est le torturer. Mais Marie veut pas comprendre, le garde lui propose même d'abbreger les souffrances de Jésus en le tuant directement ainsi il souffrira peu, mais rien à faire, Marire reste là.
Ce mystère nous pose (selon moi cette vois-ci) cette question: est-il mieux de mourir avant d'avoir trop souffert soi-même, au risque de faire rattrister un peu quelque autres, ou mieux vaut vivre, souffrir mille martyr uniquement pour éviter qu'un autre souffre de nôtre mort ?

Cinquième et Dernier Mystère: Le Jeu du Fou au pied de la Croix.
Ici, pour comprendre il me faut décrire la scène: au milieu de la scène, exactement en face du cœur et de la croix de Jésus qui y est, sur la "scène" un cube noir. Les chaises étaient toutes autour, mais un chemin passait au milieu, sur l'axe porte/extrémité du cœur (croix). Sur ce cube noir, Jésus debout en croix (l'acteur debout se noue les bras autour d'une planche horizontale). L’Introduction nous explique que les fou était ceux qui sortait de l'habitude, qui était pas normaux, les révolutionnaires, etc... Plus tard seulement, par extension, cela s'est appliqué au malade mentaux. Les fous, on les prenais, et au large, jetais à la mer. Mais celui-ci à réussi à venir et viens chez Jésus le sauvé. Il peut le sauver sans même faire souffrir Jésus, l'enlever de la croix, le soigner et partir avec lui. Mais Jésus refuse. Le fou insiste, le supplie, lui dit mille raison, mais Jésus veut se sacrifié. Là le fou ne sais plus où prier, vers la croix sur scène, ou vers celle du cœur ? Il cour entre les deux, crie à Jésus d'accepter cet ultime salut. Rien à faire, le fou lui rappelle toute les œuvre de Jésus, chasser les marchand du Temple, donner des leçon au prêtre, bref, lutter contre les puissants et l'oppresseur. Puisque Jésus changent pas d'avis, le fou pars tout seul alors faire sa Révolution sans Jésus.


C’est un théâtre de distanciation brechtienne, politique au sens grec qu’elle défend. Sur le plateau nu, trois jongleurs-comédiens-chanteurs interprètent le Sacrifice d’Isaac, Boniface VIII, La résurrection de Lazare, La rencontre de l’aveugle et le boiteux, Le premier miracle de l’enfant Jésus… Jonglent avec les mots. Murielle Vincent, Luca Antonio Martone et Francisco Gil incarnent une foultitude de personnages entourés d’une multitude d’accessoires, d’objets usuels. Des chansons écrites par Rémi Studer renforcent la musicalité des mystères qu’entrecoupent des extraits de la commedia dell’arte. À coup d’épées, de cordes, de paniers s’anime Mistero Buffo reposant entier sur l’énergie des comédiens et confiant en l’art théâtral. Oscillant entre burlesque et grotesque sans jamais céder à la facilité comique. Mais en nous donnant licence à notre désir.

J'ai deux interview à rajouter encore sous forme de mp3 mais puisque l'admin ne permet pas les fichier joint, je ne peux le mettre.

___________________________________________________
Drink from the fountain of your poisoned dream
Bled from your machine
Choke on the spirits that you tried to eat
Now on you they feed

You build the part, now you play it
We become the master, drown in all the laughter
Law from below, now you obey it
Death comes never faster, this is the disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deathlive.tumblr.com
feannor
Patte de Mille-pattes
avatar

Messages : 192
Masculin Localisation : Stras
Emploi : lycéen
Humeur : Death comes never faster, this is the disaster !

MessageSujet: Re: Mistero Buffo   Mar 30 Avr - 22:03

Un peu lourd à lire, bravo à qui le fera, moi j'ai fini !

___________________________________________________
Drink from the fountain of your poisoned dream
Bled from your machine
Choke on the spirits that you tried to eat
Now on you they feed

You build the part, now you play it
We become the master, drown in all the laughter
Law from below, now you obey it
Death comes never faster, this is the disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deathlive.tumblr.com
Titiane
Bactérie Divine
avatar

Messages : 30
Féminin Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Mistero Buffo   Mer 1 Mai - 10:42

wow ça devait être vraiment particulier, déjà le lieu est assez inhabituel! Les messages transmis dont tu parles sont essentiels et j'aurais bien aimé voir comment ils faisaient passer ça...bref je vais suivre ça de près!

___________________________________________________
"Nous sommes dans la vérité, dans l'infini, avec la ferme conviction que le savoir de ne pas savoir fait briller les mystères du monde entier."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
feannor
Patte de Mille-pattes
avatar

Messages : 192
Masculin Localisation : Stras
Emploi : lycéen
Humeur : Death comes never faster, this is the disaster !

MessageSujet: Re: Mistero Buffo   Lun 6 Mai - 13:03

Fais vite alors, Dario Fo est déjà très vieux, il pète la forme, la preuve dans cette vidéo du 20/12/2011:



Mais reste qu'il peut mourir du jour au lendemain là. Ce sera une énorme perte pour l'Italie. Et tu risque pas de voir des représentation des ses spectacles vraiment bon car il les changeais chaque fois selon les conditions et le contextes. Il a mit lui-même la main dans la pâte pour l'adapter au fais qu'il soit jouer en France, pour la première fois depuis presque 30 ans et dans une église ce qui est extraordinaire.

Je peux t'assurer que le message passe, et passe. La mimique des acteurs, le ton de la voix, l'absence totale de décors, accessoires et costumes ainsi que vraiment les gestes du corps "spontanés" font vraiment transmettre au publique le message.

___________________________________________________
Drink from the fountain of your poisoned dream
Bled from your machine
Choke on the spirits that you tried to eat
Now on you they feed

You build the part, now you play it
We become the master, drown in all the laughter
Law from below, now you obey it
Death comes never faster, this is the disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deathlive.tumblr.com
Lys
La Tartine


Messages : 247
Féminin

MessageSujet: Re: Mistero Buffo   Jeu 9 Mai - 20:03

Citation :
Une fois "installé là-bas, à table Marie et Josef discute de problème financier, chômage, etc... pendant que le petit Jésus fait des caprices (comme chaque enfant). La mère le gronde et l'envois dehors et se faisant promettre qu'il ne doit pas accomplir de miracle, ça va attiré les romains et dieux ne sera pas content non plus.

HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA! Excellent! Laughing

Bref, sinon, ça à l'air GENIAL! J'aimerais tellement voir quelque chose comme ça! En lisant ton article, j'ai eu le sentiment que tous les registres, tous les sentiments, tous les questionnements, etc. sont présents. A suivre de près, ce Dario Fo! (mon dieu, que j'aime ce nom, Dario! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
feannor
Patte de Mille-pattes
avatar

Messages : 192
Masculin Localisation : Stras
Emploi : lycéen
Humeur : Death comes never faster, this is the disaster !

MessageSujet: Re: Mistero Buffo   Jeu 9 Mai - 21:57

Je te jure c'était comme je l'ai dit, le même registre: la langue du quotidien avec les problème qu’apporte le quotidien.

Je vais aussi parler d'autre truc de Dario Fo parce qu'il est juste un des artistes italiens plus grand du XXème siècle !!!
(t'aime bien le nom ? il est ultra courant en Italie, mon oncle Zio Dario se nomme ainsi. On voulait aussi me donner ce nom mais on a opté pour Camillo)

___________________________________________________
Drink from the fountain of your poisoned dream
Bled from your machine
Choke on the spirits that you tried to eat
Now on you they feed

You build the part, now you play it
We become the master, drown in all the laughter
Law from below, now you obey it
Death comes never faster, this is the disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deathlive.tumblr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mistero Buffo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mistero Buffo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» eQSL de R.Mistero Ghost Planet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Théâtre des Arts :: AMPHITHEATRE :: Le Théâtre-
Sauter vers: