Le Monde à travers l'Art
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Mystère de la Patience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
feannor
Patte de Mille-pattes
avatar

Messages : 192
Masculin Localisation : Stras
Emploi : lycéen
Humeur : Death comes never faster, this is the disaster !

MessageSujet: Le Mystère de la Patience   Mar 9 Oct - 19:12

Et si la vie, le monde, l'univers n'était qu'un grand jeu de la patience avec quelques Joker qui voient trop bien et trop loin,n'entrant dans aucune des familles et n'entrant pas non plus dans la hiérarchie ordinaire ? C'est la question que nous pose Jostein GAARDER dans ce livre.

Jostein Gaarder est aussi inconnu de son nom que connu et reconnu pour son premier roman paru en France: "Le monde de Sophie".
Mais dans son pays natal, la Norvège, il est aussi ex-professeur de philosophie et d'histoire des idées (j'adore ce titre, ça a un côté magique et mystérieux et c'est celui de mon oncle) et écrivain à plein temps aujourd'hui. Il a également créé une fondation écologique qui attribue tous les ans le prix "Sophie" pour la préservation de la planète... du monde de Sophie...
En Norvège, son premier roman ne fut pas "Le monde de Sophie" mais "Le mystère de la patience" (Kabalmysteriet en VO)

Résumé du livre sur Amazon
'Le Mystère de la patience' est un récit initiatique où l'histoire personnelle du héros s'inscrit dans une histoire fantastique surgie du passé. Hans Thomas, douze ans, accompagné de son père, part à la recherche de sa mère. Ce voyage est l'occasion d'un dialogue 'socratique' entre le père et le fils. 'Le Mystère de la patience' est une introduction subtile aux grandes questions de la philosophie. Il montre ce qu'est l'étonnement, cette capacité à percevoir le merveilleux dans le monde. Il pose la question du sens de la vie, et propose une réflexion sur la tolérance.


Tout commence par cette sorte d'introduction, cette page qui laisse pensé à une pièce de théâtre où l'on nous présente les personnage un par un en les situant. C'est dès cette page, donc dès le début que l'on découvre qu'il existe deux livre dans celui que nous avons dans les mains le livre principale et un "Livre de la Brioche". La construction du roman apparaît donc: 2 histoires en 1, le stratagème favori de Jostein Gaarder et que j'adore tellement car il le fait avec une telle subtilité.

Seconde étape: l'organisation du roman.
Ici, il ne s'agit pas de "chapitres" ou de "parties". Le livre est séparé comme l'est un jeu de 52 cartes !! La famille des piques d'abord, de l'As au Roi, puis les trèfles, le joker se trouve au milieu puis viennent les carreaux et enfin les cœurs. Le mystère qui entoure cette patience (patience, pas dans le sens 'vertu' mais dans le sens d'une réussite avec un jeu de cartes !) existe déjà. Je trouve ça tellement original, rien que ça, ça me plait !! Ainsi, avant même le début de l'histoire nous avons le "sommaire" avec le nom de la carte correspondant à un extrait et une petite phrase en dessous. Phrase très mystérieuse à la première lecture, mais dont le mystère peut être résolut seulement après avoir lut le roman deux fois car ce livre comporte trois degrés, trois dimension, que l'on peut très difficilement découvrir en une ou deux lecture même en connaissant bien le style de l'auteur.

A ne pas lire pour garder l'entière surprise, je dévoila la trame même si je laisse une grande partie du mystère:
Le héros, personnage principal est un jeune garçon, Hans-Thomas qui a environ 12 ans. Il vit à Arendal, dans le sud de la Norvège avec son père qui est un "fils de Boche" comme on affuble les enfants nés de pères ennemis sous l'occupation allemande du pays. La mère d'Hans-Thomas, Anita, est partie lorsqu'il avait 4 ans. Elle voulait "réfléchir à qui elle était". Les deux hommes ont retrouvé sa trace par hasard. Elle serait mannequin en Grèce et aurait changé de nom.
Hans-Thomas et son père décident de partir en Grèce la retrouver, l'arracher au monde de la mode pour la ramener en Norvège où finalement c'est sa vraie place.
Nous lisons donc dans un premier temps le récit de ce périple à travers l'Europe, direction la Grèce !
Ah oui ! Précisons aussi que le père d'Hans-Thomas a tendance à un peu abuser de la bouteille malgré les protestations de son fils et qu'il collectionne... les jokers ! Ces cartes à jouer qui n'appartiennent à aucune famille, ni rouges, ni les noirs, ni les As, ni les autres...
Tout bascule à la frontière suisse, dans une station service. Un tout petit homme, un nain aux mains glacées lui donne un vieux morceaux de verre qui fait loupe. Il conseille également aux deux voyageurs de s'arrêter passer la nuit dans un petit village du nom de Dorf.
Outre le fait que ce "conseil" fit faire un énorme détour à nos deux amis, le boulanger de Dorf remit trois brioches à Hans-Thomas en lui recommandant bien de ne manger la plus grosse qu'en dernier et surtout de bien garder le secret... Dans la vitrine Hans-Thomas remarque un bocal avec un poisson rouge. Le bocal est ébréché... et le morceau de verre que le nain lui a donné correspond parfaitement !!! Coïncidence ? Le boulanger lui offre également un verre de limonade en lui confiant qu'il en existe une encore bien meilleure.
Le mystère commence. Pendant la suite du trajet, Hans-Thomas va lire en cachette le fameux "Livre de la brioche" car il y avait bien un livre minuscule caché dans la plus grosse des brioches et là, le morceau de verre avait toute son utilité ! Comment le nain pouvait-il savoir qu'il en aurait besoin ?
Le seconde aventure débute. A moins que... A moins que le livre que lit Hans-Thomas et ce qu'il vit ne soit intimement liés... Non, ce n'est raisonnable, pas concevable. Cette histoire de nains qui seraient en fait les 52 personnages d'un jeu de cartes sortis de la conscience d'un marin échoué sur une île enchantée où il passait le temps en faisant des patiences... Non vraiment ce n'est pas possible !
Mais alors, ce nain de la station service ? Ferait-il partie de ce jeu de 52 cartes ?Un calendrier parallèle existe-il ?
En effet, il y a 52 semaines dans une année: 1 pour chaque carte. Donc 364 jours, 13 mois (les différentes cartes : As, 2, 3, ... Valet, Dame, Roi) de 28 jours chacun. Mais une année a 365 jours ! Le dernier jour, celui qui manque, celui qui n'appartient à aucune famille ? le jour du joker...
Et pendant ce temps, le périple en Grèce se poursuit. La Grèce, patrie des philosophes est l’escale idéale pour une petite révision de nos mythes comme Œdipe par exemple.
Alors Hans-Thomas va-t-il retrouver sa mère ? Quel lien peut unir le boulanger de Dorf, Hans-Thomas et son père ? Êtes-vous un joker ?
Pour connaître les tenants et les aboutissants de tout ceci, lisez « le mystère de la patience ». Et si vous croisez un nain aux mains froides qui disparaît comme si la terre l’avait englouti, ne soyez pas surpris !


Je vais pas aller en dire plus, ce livre et extra-ordinaire, et vous l'oublierez que très difficilement tellement il fabuleux, magnifique et superbe ! Les mots me manques pour le décrire... Je vous conseille aussi de lire Maya, du même auteur, ce sera sûrement le sujet du prochain commentaire de la chronique.

___________________________________________________
Drink from the fountain of your poisoned dream
Bled from your machine
Choke on the spirits that you tried to eat
Now on you they feed

You build the part, now you play it
We become the master, drown in all the laughter
Law from below, now you obey it
Death comes never faster, this is the disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deathlive.tumblr.com
Lys
La Tartine


Messages : 247
Féminin

MessageSujet: Re: Le Mystère de la Patience   Mar 9 Oct - 19:41

Gaarder....on ne l'oubliera pas ce nom grâce à toi, hahaha!!! Dis, je suis pose que tu as des livres de lui chez toi, non? Ca te dis on s'échange temporairement un livre, comme ça je lis un livre de lui, et on en parle ensuite? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
feannor
Patte de Mille-pattes
avatar

Messages : 192
Masculin Localisation : Stras
Emploi : lycéen
Humeur : Death comes never faster, this is the disaster !

MessageSujet: Re: Le Mystère de la Patience   Mar 9 Oct - 19:45

J'ai les deux dont j'ai parler chez moi, et un autre, le plus connu, mais il est en italien et je l'ai déjà prêter à quelqu'un. Enfin je viens de commander Maya, mais je l'ai pas encore. Sinon j'ai lut quasiment tout ses romans, je crois qu'il m'en manque un ou deux, je les emprunte d'habitude à la médiathèque, mais la la carte est bloqué pour retard. Je te les ramènes demain.

___________________________________________________
Drink from the fountain of your poisoned dream
Bled from your machine
Choke on the spirits that you tried to eat
Now on you they feed

You build the part, now you play it
We become the master, drown in all the laughter
Law from below, now you obey it
Death comes never faster, this is the disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deathlive.tumblr.com
Lys
La Tartine


Messages : 247
Féminin

MessageSujet: Re: Le Mystère de la Patience   Mar 9 Oct - 19:56

Pour retard???mais voyons, c'est pas sérieux tout ça!!! Bref, ouais, c'est cool si tu peux me les ramener, mais je sais pas quand je pourrais les lire, parce que tu sais, en L avec Madame B.... J'en suis au Rouge et le Noir (d'ailleurs faudrait qu'on m'explique qu'est-ce qu'il a d'exceptionel ce livre, moi j'accroche pas du tout), j'ai encore La Princesse de Clève à lire, mais j'ai de la chance, j'ai déjà lu L'Assomoir et Germinal l'année dernière en Rep. Tch. donc j'ai de l'avance par rapport aux autres. Donc y aurait moyen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
feannor
Patte de Mille-pattes
avatar

Messages : 192
Masculin Localisation : Stras
Emploi : lycéen
Humeur : Death comes never faster, this is the disaster !

MessageSujet: Re: Le Mystère de la Patience   Mar 9 Oct - 20:32

Ne t'inquiète pas, je dois lire les même plus les Misérable d'Hugo et j'ai lut l'anné dernière la Princesse de Clèves. Et sincèrement, je m'endort avec eux, c'est pas comme du Orwell ou du Gaarder malheureusement...

___________________________________________________
Drink from the fountain of your poisoned dream
Bled from your machine
Choke on the spirits that you tried to eat
Now on you they feed

You build the part, now you play it
We become the master, drown in all the laughter
Law from below, now you obey it
Death comes never faster, this is the disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deathlive.tumblr.com
Oncle Sam
Le Politicien Verbeux
avatar

Messages : 78
Masculin Localisation : Orléans
Emploi : Représentant d'une minorité capillaire
Humeur : Voir dans la notice

MessageSujet: Re: Le Mystère de la Patience   Jeu 11 Oct - 17:04

Là où on va s'entendre c'est que j'adore Orwell !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdesamyfellah.wordpress.com/
feannor
Patte de Mille-pattes
avatar

Messages : 192
Masculin Localisation : Stras
Emploi : lycéen
Humeur : Death comes never faster, this is the disaster !

MessageSujet: Re: Le Mystère de la Patience   Jeu 11 Oct - 18:34

Il est vrais qu'il est bien plus qu'extra-ordinaire... 1984 comme La ferme des animaux m'ont tellement marqués...

___________________________________________________
Drink from the fountain of your poisoned dream
Bled from your machine
Choke on the spirits that you tried to eat
Now on you they feed

You build the part, now you play it
We become the master, drown in all the laughter
Law from below, now you obey it
Death comes never faster, this is the disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deathlive.tumblr.com
feannor
Patte de Mille-pattes
avatar

Messages : 192
Masculin Localisation : Stras
Emploi : lycéen
Humeur : Death comes never faster, this is the disaster !

MessageSujet: Re: Le Mystère de la Patience   Mar 2 Avr - 15:50

Relis l'article et dit moi ton avis, ce que tu en pense Lys, maintenant que tu l'a lut.

___________________________________________________
Drink from the fountain of your poisoned dream
Bled from your machine
Choke on the spirits that you tried to eat
Now on you they feed

You build the part, now you play it
We become the master, drown in all the laughter
Law from below, now you obey it
Death comes never faster, this is the disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deathlive.tumblr.com
Lys
La Tartine


Messages : 247
Féminin

MessageSujet: Re: Le Mystère de la Patience   Mar 2 Avr - 17:27

Bon, comme pour La fille du directeur de cirque, j'ai été impressionnée par la force créative du bouquin. Enfin, je veux dire, ce Gaader, c'est un OUF!!!

Non, vraiment, tout est farfelu (dans le bon sens du terme) et tout se tient! C'est ça qu'est trop dingue! Ce mec réussit à faire des histoires à dormir debout, et tout est crédible! En plus, c'est plutôt bien écrit, il y a beaucoup de très belles phrases qui mènent à de vrais réflexions philosophiques. Bref, j'ai rien à redire. A lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
feannor
Patte de Mille-pattes
avatar

Messages : 192
Masculin Localisation : Stras
Emploi : lycéen
Humeur : Death comes never faster, this is the disaster !

MessageSujet: Re: Le Mystère de la Patience   Mar 2 Avr - 20:26

C'est bien pour cela qu'il est dans mes auteurs préféré. Son style je le connaîs si bien maintenant que si il sort un nouveau livre, en lisant la première page, je peux déjà m'imaginer la suite, mais c'est bien aussi cela qui est magique sunny

Bref, durant les vacances, je me remets en mode: ACTIF. Et je te sortirais 1' nouveau article, dont un nouveau sur un des ces livres, le premier que j'ai lut: Le Monde de Sophie. Pas son meilleur pour moi, mais celui qui l'a rendu fameux, car il est vrais que c'est excellent !
Je crois qu'il est inutile de parler des réflexions philosophique, car elle sont bien trop "individuelle".

___________________________________________________
Drink from the fountain of your poisoned dream
Bled from your machine
Choke on the spirits that you tried to eat
Now on you they feed

You build the part, now you play it
We become the master, drown in all the laughter
Law from below, now you obey it
Death comes never faster, this is the disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deathlive.tumblr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Mystère de la Patience   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Mystère de la Patience
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mystérieuse affaire de Styles
» Le mystère Yachiru!
» Ann Radcliffe : "Les Mystères d'Udolphe" et autres oeuvres
» le mystère de l'île verte
» Mystère de la Bibliothèque Verte / Bibliothèque de la Jeunesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Théâtre des Arts :: BIBLIOTHEQUE :: La Littérature-
Sauter vers: