Le Monde à travers l'Art
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Ecume des Jours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lys
La Tartine


Messages : 247
Féminin

MessageSujet: L'Ecume des Jours   Mar 11 Sep - 20:34

"Un titre léger et lumineux qui annonce une histoire d'amour drôle ou grinçante, tendre ou grave, fascinante et inoubliable, composée par un écrivain de vingt-six ans. C'est un conte de l'époque du jazz et de la science-fictio, à la fois comique et poignant, heureux et tragique, féerique et déchirant. Dans cette oeuvre d'une modernité insolente, livre culte depuis ciquante ans, Duke Ellington croise le dessin animé, Satre devient une marionnette burlesque, la mort prend la forme d'un nénuphar, le cauchemar va jusqu'au bout du désespoir. Mais seules deux choses demeurent éternelles et triomphantes: le bonheur ineffable de l'amour absolu et la musique des Noirs américains..."

Le Livre de Poche

Grinçant, c'est le cas de le dire. Je l'ai lu d'une seule traite, mais ça m'a foutu ma semaine en l'air. Je me dis que je ne suis pas prête de relire du Vian, que ça me déprime trop (plus que Zola encore) et pourtant, je sais que c'est incontournable. J'ai eu un peu de mal avec le début, ne sachant à quoi m'attendre (j'aurais du prendre le mot "science-fiction" au sérieux). La souris m'intrigue. Qui est-elle? Quelqu'un a-t-il une idée? Quant à Chloé, je sais pas si c'est moi qui délire, mais j'ai tellement été touchée par sa fragilité que je tournais les pages du livres avec précaution, parce que j'avais peur que, si je tournais la page trop brusquement, j'allais la retrouver morte à la page suivante. Oui, je sais, c'est idiot, mais la force burlesque de ce livre est fortement contagieuse. Donc la souris, Chloé et Chick, aussi. Un fou. Il m'a mise mal à l'aise, lui, avec sa passion pour Parte! Pas vous? Brrr! Rien que d'y repenser, j'en ai des frissons! En fait, le livre me donne des frissons. Un peu comme du Becket, mais en pire. Vian me rend dingue, complètement dingue. Il me plonge dans une mélancolie furieuse, une mélancolique qui me donne l'envie de hurler, de courir, de casser tout sur mon passage... J'ai l'impression que mon corps devient l'appartement de Colin et que je suis emprisonnée à l'intérieur. C'est un livre dur, poignant, mais dur. Mentalement. Après, peut-être que je prends ça trop à coeur, mais ça m'oppresse. Mais j'aime. Et je relirai. Et vous, quand avez-vous pensé?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oncle Sam
Le Politicien Verbeux
avatar

Messages : 78
Masculin Localisation : Orléans
Emploi : Représentant d'une minorité capillaire
Humeur : Voir dans la notice

MessageSujet: Re: L'Ecume des Jours   Mer 12 Sep - 16:09

Tu ne pouvais pas me faire plus plaisir !!! (de façon non monétaire en tout cas...)

Vian étant je crois mon écrivain préféré, ce sujet me passionne ! Very Happy (lis donc J'irai cracher sur vos tombes qui est radicalement différent de toute son œuvre)
Ce que j'aime dans ce roman, c'est la poésie des petites choses, la création enfantine, l'univers fantasque et inventif en complète ambivalence avec un doux désespoir, une fragilité poignante, ce que Vian appelait "la politesse du désespoir". On observe un bal de beauté juvénile, 'd'un hors-du-commun par la légèreté mais d'une tristesse réaliste, la mort, mais là aussi est un peu enfantine et surtout poétique. C'est une poésie très paradoxale où se croisent deux univers, celui de l'humour, de léger, de l'inventif (je pense au pianocoktail, à la parodie de Jean-Sol Partre, aux personnages inédits...) et celui qui est tragique par la mort lente de l'amour, le raccourcissement du monde de l'amour (l’appartement, la chambre) mais un tragique poétique car ce n'est pas un cancer mais un nénuphar.
Cet écart formidable est je crois au centre de ce livre formidable.

Sur Vian, L'Ecume des jours sort aussi du lot (comme quasiment toutes ces œuvres si ce ne sont toutes) car bien qu'étant popularisée ridiculement je trouve par rapport aux autres oeuvres inconnues, il reste magnifique, rêveur et réaliste. Je crois qu'il contient énormément d'éléments sur la vision de la littérature façon Vian.

Après Vian, c'est la 'pataphysique, ne rien prendre au sérieux de façon officielle ridicule volontairement, c'est St Germain à son apogée, c'est la créativité, l'industrialisation des ménages... Vian est incontestablement temporel car son œuvre présente le défaut pour la plupart de ses livres bien que ce ne soit pas le cas de tous.

Vian c'est aussi un chanteur aux chansons parfois démodées mais très drôles et des jeux de mots délicieux. Un homme aussi engagé, contre la guerre, contre la prolifération de la menace atomique, contre les "bouchers". Ecoute donc ses chansons elles valent le coup !

L'homme lui est un surdoué, d'une multiplicité de ses """""emplois""""" , d'un désespoir et qui a eu une vie horrible mais qui a connu son succès par jeunesse lors de la révolte des consciences dans les années 70. Aujourd'hui on l'a malheureusement oublié alors qu'il est un tournant de la littérature et je pense aussi à ses censures, notamment pour J'irai cracher.

Si tu veux ses livres, j'en ai pas mal bien qu'on en découvre toujours, des romans, des petites nouvelles, de la poésie (Je voudrais pas crever est terriblement émouvante), des chansons (Le fameux déserteur entre autres...) des chroniques fantasques, du jazz.... C'est un univers complètement nouveau à découvrir et il faudra qu'on en parle quand on se verra ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdesamyfellah.wordpress.com/
Oncle Sam
Le Politicien Verbeux
avatar

Messages : 78
Masculin Localisation : Orléans
Emploi : Représentant d'une minorité capillaire
Humeur : Voir dans la notice

MessageSujet: Re: L'Ecume des Jours   Mer 12 Sep - 16:11

Moi qui ne partageait pas toutes ses idées, il m'a beaucoup fait réfléchir et je crois qu'il avait finalement raison, notamment sur son antimilitarisme, même si le contexte n'était pas le même. Lui même disait des choses formidables comme : "Je n'ai pas besoin de gagner ma vie, je l'ai", "le pluriel d'un maréchal, c'est des maraîchers, le pluriel d'un Général, c'est dégénérés"... Il m'a donné un amour du jeu de mot complètement dingue car ce type est absolument exceptionnel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdesamyfellah.wordpress.com/
Lys
La Tartine


Messages : 247
Féminin

MessageSujet: Re: L'Ecume des Jours   Jeu 13 Sep - 19:05

Very Happy Toi non plus, tu ne pouvais me faire plus plaisir avec une réponse pareille! Je vois que tu t'y connais, c'est génial! On va pouvoir en parler, oui, surtout que tu sais vraiment beaucoup plus de choses que moi. En fait, je crois que je ne connais pas assez Vian, c'est peut-être pour cela que j'ai été submergé par L'Ecume des Jours. Pas dans un sens négatif, bien sûr, bien au contraire même. Mais si je connaissais mieux, j'apprécierais et comprendrais mieux. Tu m'as déjà bien un peu éclairci! N'empêche qu'après cette lecture, il me reste toujours ce sentiment plus que mélancolique, et ça peut paraitre idiot, mais j'ai presque "peur" de lire un autre Vian, mais en même temps, j'en ai incroyablement envie!! C'est fou! Cet homme et ses oeuvres resteront un mystère pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oncle Sam
Le Politicien Verbeux
avatar

Messages : 78
Masculin Localisation : Orléans
Emploi : Représentant d'une minorité capillaire
Humeur : Voir dans la notice

MessageSujet: Re: L'Ecume des Jours   Ven 14 Sep - 14:39

J'ai lu l'écume en premier aussi et c'est je crois le sommum de la politesse du désespoir. Le reste de l'oeuvre est parfois engagé, toujours farfelu, drole et inventif. Mais on retrouve cette mélancolie partout et cette douce poésie triste est l'un des fondements de l'oeuvre de Vian.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdesamyfellah.wordpress.com/
Cami-figue mi-raisin
Nouvel Anarchiste
avatar

Messages : 9
Féminin Humeur : mi figue mi raisin

MessageSujet: Re: L'Ecume des Jours   Jeu 3 Jan - 22:39

Je te comprend totalement Clara, j'ai aussi été vraiment bouleversée par ce livre, par-ce que tout m'échappait, je n'avais aucun contrôle sur ce qui se déroulait sous mes yeux, Chloé mourrait de plus en plus (comme c'est beau de dire que tu tournait les pages avec précaution!), et je ressentais ce nénuphar en moi aussi, et ce nénuphar c'était tellement la matière que je cherchais à décrire à l'époque où j'ai lu ce bouquin, tu sais la période adolescente où tu es triste tout le temps etc, et je cherchais comment décrire cette sensation, et bim je lis ce bouquin et il m'ôte les mots de la bouche. Quand je retombe la dedans, dans ce mal-être chiant blablabla, c'est toujours ce nénuphar de Vian qui vient ce coller à moi.

Enfin bref là je m'embrouille, mais oui un vrai choc que ce livre, je me souviens d'une chaleur étouffante aussi, j'étais oppressée et dérangée tout le temps. Mais c'est vraiment ça que j'aime dans la littérature, au théâtre, au cinéma,... dans les arts en général quoi : quand tout autour de moi est dérangé, remis en question, que moi même je ne suis pas passive, pas tranquille, qu'on vient me chercher, qu'on me fait bosser (par-ce que pour l'imaginer, le piano-coktail, il a fumé mon cerveau les gars), c'est dans ces moments là que je prends mon pied par-ce que l'artiste ne me prend pas pour une conne, il me fait confiance pour me délivrer sa parole ( halleluja) et vraiment ça me fait un bien fou en tant que lectrice/spectatrice/humaine.

L'écriture de Vian m'a fait craquer en plus, tout simplement, au delà de l'histoire, de l'imaginaire qu'il déploie. Savoir écrire comme ça, savoir marier ces mots comme ça, toute cette poésie... Hm mais quel délice ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-envol.tumblr.com/
Lys
La Tartine


Messages : 247
Féminin

MessageSujet: Re: L'Ecume des Jours   Ven 4 Jan - 11:01

On peut répondre quoi à ça à part: J'ADHERE! study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oncle Sam
Le Politicien Verbeux
avatar

Messages : 78
Masculin Localisation : Orléans
Emploi : Représentant d'une minorité capillaire
Humeur : Voir dans la notice

MessageSujet: Re: L'Ecume des Jours   Ven 4 Jan - 12:33

Vous voyez pourquoi c'est mon écrivain préféré Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdesamyfellah.wordpress.com/
Alfredune
L'Extraterrestre Flambée
avatar

Messages : 36
Féminin

MessageSujet: Re: L'Ecume des Jours   Sam 2 Mar - 20:54

Je sais plus, mais je crois que quand je t'avais envoyé le cahier en rep. Tchèque je t'en avais parlé... plus sûre. Moi c'est Sophie qui me l'avais recommandé, et elle en avait lu d'autres aussi (moi non, toujours pas)... Et je te comprends totalement aussi ! Je l'ai lu assez vite aussi, et il y a des bouquins comme ça qui débordent sur ma vie. Tu le lis, et même quand t'es plus dans le livre t'as l'impression d'y être, tellement ça t'attache... Moi non plus j'ai pas tout compris, mais j'ai pas trouvé ça tellement déstabilisant. ça me rassurait en fait. Parce que dans notre monde je trouve qu'on essaie trop de tout comprendre, donner des noms à tout. Là, son écriture nous porte, on ressent des choses, chacun doit avoir ses propres interprétations, et c'est mieux de ne pas tout comprendre, (la souris, tout ça) même si ça m'intrigue aussi. Je trouve qu'en nous laissant notre liberté d'interprétation, Vian joue une sorte de rôle de guide, il nous laisse choisir ce qu'on veut retenir et comprendre. Et par cette fiction mêlée de réalité, je trouve que ça nous apprend énormément de choses sur nous-mêmes et sur la société...
Bref.
J'aaaaaaime aussiii !!!

___________________________________________________
Allez-y allez-y allez-y !!! http://theatreuxpontonniers.tumblr.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-grenier-de-l-art.over-blog.com/
Lys
La Tartine


Messages : 247
Féminin

MessageSujet: Re: L'Ecume des Jours   Sam 2 Mar - 21:23

Alfredune a écrit:
Parce que dans notre monde je trouve qu'on essaie trop de tout comprendre, donner des noms à tout. Là, son écriture nous porte, on ressent des choses, chacun doit avoir ses propres interprétations, et c'est mieux de ne pas tout comprendre
Oui, je suis d'accord. En fait, c'est tout à fait le phénomène du nénuphare: par la force des mots, plus on tourne les pages, plus on sent quelque chose qui grandit entre nos poumons. On ne sait pas ce que c'est, et on préfère ne pas savoir. De plus, ça ne pars pas: ça ne se soigne pas. Je pense qu'on rencontre ce genre de phénomène très souvent dans notre vie réelle, sans forcément s'en rendre compte.
PS: Si, tu m'en avais parlé dans le cahier Smile Mais je ne l'avais pas encore lu à ce moment, il me semble. Je crois que je l'ai lu juste après être revenu... ou bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Ecume des Jours   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Ecume des Jours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Ecume des Jours
» L'ECUME DES JOURS de Boris Vian
» Boris Vian - L'Ecume des Jours
» Boris VIAN - L'Ecume des jours
» L'Ecume des Jours de Michel Gondry (2013)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Théâtre des Arts :: BIBLIOTHEQUE :: La Littérature-
Sauter vers: